blacknote

EXPO. Dialiba Konaté , le griot au stylo

18-20 Rue Faidherbe Paris

Du dimanche 16 mai 2021 au mardi 31 août 2021

La Médiathèque Violette Leduc (Paris 11e) propose de découvrir plus de 80 originaux, extraits du Prince Maghan Diawara et le crocodile du lac Faguibine (Seuil Jeunesse, 2004) des Saisons oubliées, une enfance africaine (Panama, 2007) et de La fabuleuse histoire de l’empire du Ghana (Seuil Jeunesse, 2010), ainsi que quelques dessins inédits.

À l’égal de la parole des griots, des anciens et des érudits, qu’il aime à fréquenter depuis sa jeunesse à Bandiagara (Mali), l’œuvre graphique de Dialiba Konaté nous emporte dans l’Afrique de l’Ouest des origines, celle des grands empires du Ghana et du Mali, celle aussi des saisons oubliées de l’enfance… Il aura suffit de cinq ouvrages, publiés aux éditions du Seuil et du Panama entre 2002 et 2010, pour que Dialiba Konaté, né au Sénégal en 1942, marque durablement l’art de l’illustration tout en faisant œuvre d’historien, en passeur de mémoire et de valeurs africaines. Les formats de ses livres, hors-normes, retiennent le regard. Plus remarquable encore, leur singularité graphique : entièrement exécuté au stylo-bille, aux feutres et aux crayons de couleur, dans des tonalités sourdes d’une belle unité, cet art stylisé pourrait être qualifié de « naïf », en particulier dans la représentation des figures, physionomies hiératiques impressionnantes, même sous le détail documenté des drapés et des coiffures, visages figés mais regards grands ouverts, dans des mises en scènes théâtralisées.